Arrivé à la galerie grâce à François Mathey et aux amis collectionneurs Boulois, le peintre, dessinateur et graveur de talent Dado est présenté à quatre reprises entre 1971 et 1975. Sa dramaturgie fantasmagorique puise sa source dans une sorte de rédemption par la peinture ou le dessin des souvenirs d’adolescent des tragédies et des cruautés humaines subies dans son Montenegro natal.

 

www.dado.fr

 

expositions à la galerie

Mémoire épidermique
12 mai au 18 juin 2016

Matière et Mémoire. La Demeure du Patriarche.
19 novembre 2013 au 25 janvier 2014

Autour de trois grands tryptiques,
huiles, dessins, aquarelles et collages

24 mars au 14 mai 2011

Sous la mémoire
24 avril au 16 juin 2003

Pour un jubilé 1947-1997
FIAC 1997 − 30 septembre au 6 octobre
et à la galerie – 7 octobre au 6 décembre 1997

35 gravures, 1971-1975
14 mai au 14 juin 1975

Dessins et collages
14 juin au 13 juillet 1974

Peintures et gravures récentes
18 septembre au 27 octobre 1973

Exposition personnelle
30 mars au 8 mai 1971

Dado, Atlas de dermatologie, 1975
Collage sur bois
87 × 250 cm
Photographie de Jean-Louis Losi
Dado, Triptyque Bowery, 1975
Huile sur toile
195 × 450 cm
Photographie de Jean-Louis Losi
Dado, Triptyque PaliKao, 1972
Huile sur toile
195,5 × 150,5 cm
Photographie de Jean-Louis Losi
Dado, Ancêtre 59, 1974
Huile sur toile
162 × 130 cm
Photographie de Jean-Louis Losi