09.06.2022 — 06.11.2022

Vieira Da Silva – L’Œil du labyrinthe

Saison France-Portugal 2022

Maria Helena Vieira da Silva

Musée Cantini, Marseille, France

Du 9 juin au 6 novembre 2022, le musée Cantini, musée d’Art moderne de la Ville de Marseille, et le musée des Beaux-Arts de Dijon en partenariat avec la galerie Jeanne Bucher Jaeger de Paris, organisent durant la saison France-Portugal 2022/2023, « Vieira da Silva. L’œil du labyrinthe », une rétrospective de l’œuvre de l’artiste-peintre de renommée internationale d’origine portugaise Maria Helena Vieira da Silva (1908-1992).

L’exposition, composée de plus de quatre- vingt œuvres, illustre les étapes clés de sa carrière marquée par un questionnement sans relâche sur la perspective, les transformations urbaines, la dynamique architecturale ou encore la musicalité de la touche picturale. « La perspective est une manière de jouer avec l’espace. J’ai beaucoup de plaisir à regarder l’espace, les rythmes. L’architecture d’une ville a des rapports avec la musique. Il y a des temps longs, des temps courts. Il y a de petites fenêtres. Il y en a de grandes ».

À l’occasion des trente ans de la disparition de cette immense artiste, l’exposition du musée Cantini illustre l’importance de Maria Helena Vieira da Silva dans la réinvention de l’art moderne et la contemporanéité des concepts qu’elle soulève.

Première rétrospective d’une artiste femme du XXe siècle organisée au musée Cantini, cette exposition constitue ainsi une opération d’envergure internationale visant à réhabiliter le rôle des femmes dans la création de cette époque.

Musée Cantini

19, Rue Grignan
13006 Marseille – France
T+ 33 (0)4 13 94 83 30

musee-cantini.fr

horaires d'ouverture

Fermé le lundi
Du mardi au dimanche de 9 h à 18 h

Maria Helena Vieira da Silva, Le jeu de cartes, 1937
Huile sur toile
60 x 92 cm
© Jean-Louis Losi, Collection particulière, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Composition 55, 1955
Huile sur toile
116 x 137 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, La Scala ou Les yeux, 1937
Huile sur toile
60 x 92 cm
© Faujour, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Autoportrait, 1930
Huile sur toile
50 x 46 cm
© ADAGP, Courtesy Comité Árpád Szenes - Vieira da Silva, Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Ariane, 1988
Huile sur toile
130 x 97 cm
© ADAGP, Collection particulière, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Marseille blanc, 1931
Huile sur toile
54 x 81 cm
© ADAGP, Courtesy Musée Cantini, Marseille
Maria Helena Vieira da Silva, Composition aux damiers bleus, 1949
Gouache sur papier
48 x 62 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Echiquier rouge ou Joueurs d'échecs, 1946
Huile sur carton entoilé
38,7 x 45,5 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris-Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Memoire, 1966-67
Huile sur toile
114 x 146 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris - Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, Chemins de la paix, 1985
Huile sur toile
72,6 x 100 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris - Lisbonne
Maria Helena Vieira da Silva, La gare Saint Lazare, 1949
Huile sur toile
60 x 73 cm
© Jean-Louis Losi, Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris - Lisbonne