02.03.2024 — 13.07.2024

Enchan-Temps : Le Souffle d’Ici – L’Eau de là

Susumu Shingu

Espace MaraisParis

L’exposition « Le Souffle d’Ici – L’Eau de là » de Susumu Shingu, est le troisième volet d’un cycle de trois expositions en 2023-24 intitulé ENCHAN-TEMPS pensé par Véronique Jaeger, témoignant de l’engagement de la galerie pour les questions de développement durable, d’environnement et la réflexion autour de l’espace, du mouvement, de la mémoire pour des artistes dont l’œuvre monumentale est à la fois profondément ancrée dans des sites de mémoire sur Terre mais se révèle également dans sa pleine vision et monumentalité lorsqu’elle est vue de plus haut, depuis le Ciel.

Artistes dont l’œuvre, à la fois singulière et profonde, faite par l’humain et pour l’humain est fondamentalement visionnaire et porteuse de valeurs. À l’heure de questions fondamentales pour l’avenir de notre humanité, telles que l’Intelligence Artificielle, ses atouts et dangers, le réchauffement climatique, l’urbanisation des villes transformées en mégapoles, la galerie s’engage plus encore dans la défense d’artistes proposant, à travers leur oeuvre, un monde fondé sur des notions de développement durable, d’équilibre et de paix, conjuguant à la fois l’expérience du passé, du présent et la vision future, qui s’impose comme l’un des grands enjeux du XXIe siècle.

Le cycle d’expositions intitulé ENCHAN-TEMPS, inauguré en février 2023 avec l’exposition « Habiter la Terre – Archéologie Intérieure » de Dani Karavan et Jean-Paul Philippe, s’est poursuivi avec « Les Yeux du Ciel » d’Antoine Grumbach, et se termine par l’exposition « Le Souffle d’Ici – L’Eau de là » de Susumu Shingu, sculpteur d’eau et de vent que la galerie soutient depuis 2006, ayant réalisé son Musée du Vent au Japon, récemment exposé au Château de Chambord à l’occasion des 500 ans de la mort de Leonard de Vinci. Susumu Shingu a récemment été présenté dans un dialogue avec Renzo Piano au Musée d’Art Nakanoshima à Osaka (Juillet – Septembre 2023), au Japon, dans une exposition intitulée « Vies Parallèles » ; ils ont réalisé plus de 12 projets ensemble. L’exposition « Le Souffle d’Ici – L’Eau de là » est également l’occasion d’approfondir la recherche de Susumu Shingu autour du mouvement perpétuel fondé sur les énergies naturelles qui animent sa sculpture avec des dessins, peintures, sculptures et maquettes de ses grands projets.