Après des études d’histoire de l’art, de photographie et de graphisme à Munich dans les années 90, Evi Keller s’installe à Paris en travaillant en tant que photographe. L’artiste crée son atelier en 2000 et depuis lors, se consacre exclusivement à son art, collaborant régulièrement avec des danseurs et des musiciens contemporains.

Outre ses photographies et ses videos, ses créations actuelles qu’elle nomme Matière-Lumière, sont l’accomplissement d’un nouveau cycle.

Matière-Lumière sont des œuvres multiples et changeantes, partitions interprétées par la lumière, tels des voiles flottant hors cadres.

la Galerie Jeanne Bucher Jaeger a consacré à l’oeuvre d’Evi Keller une exposition personnelle en 2015. La Maison Européenne de la Photographie a présenté la même année les photographies et l’œuvre audiovisuelle Matière-Lumière [Towards the light – silent transformations], qui a intégré la collection d’art vidéo de l’institution. Une installation Matière-Lumière a été présentée à la Centrale for contemporary art à Bruxelles et au Musée des Arts Décoratifs (mars-juin 2016) où a eu lieu une conférence autour des œuvres de Jean Dubuffet et Evi Keller. Elle a participé à plusieurs expositions collectives mises en place par la galerie : sur proposition de la galerie, la philosophe et commissaire d’exposition Joke Hermsen a choisi deux œuvres clés d’Evi Keller pour l’exposition « Château Kairos » qui s’est tenue au Château de Gaasbeek en Belgique (avril-juin 2017). Deux œuvres sont également présentées lors de l’exposition « Passion de l’Art – Galerie Jeanne Bucher Jaeger depuis 1925 », première rétrospective consacrée à la galerie, au Musée Granet d’Aix-en-Provence.

Matière-Lumière, sans titre, ML-V-15-0502, 430 x 420 cm, 2015
Sèvres Outdoors 2016
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-15-0502), 2015
détail

Technique mixte
430 × 420 cm
Evi Keller, Installation « Matière-Lumière [Towards the light – silent transformations] », 2010
Projection vidéo sur une Matière-Lumière
400 × 530 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations n° 4654, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Crystal Archive
89 × 89 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations, n° 4831, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
Chaque tirage : 40 × 60 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations n° 4805, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
40 × 60 cm
Evi Keller, Towards the Light – silent transformations, diptyque, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
40 × 120 cm