15.04.2015 — 05.07.2015

Formes Simples

Exposition de groupe

Fabienne Verdier

Mori Art Museum, Tokyo, Japon

Suite à sa présentation au Centre Pompidou Metz, l’exposition « Formes simples » voyage au Japon dans une version imprégnée de culture orientale.

Par la célébration de la lune, la primauté de l’épure ou l’influence de la culture zen, l’exposition « Formes simples » trouve une résonance évidente au Japon où les formes universelles n’ont pas manqué à travers les âges. C’est donc le Mori Art Museum de Tokyo qui accueille le projet à l’occasion de sa réouverture : « Simple Forms: Contemplating Beauty ». Sous la direction de Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo à Paris, et de Nanjo Fumio, directeur du Mori Art Museum, ce projet inclut en effet des pièces emblématiques de la culture ainsi que des œuvres signées par des artistes contemporains japonais étoffent cette exposition transversale qui célèbre l’universalité de formes essentielles.

À cette occasion, la galerie prête un somptueux Lingam pré-Khmer. En Sanskrit, langue sacrée en Inde, Linga signifie « signe » ou « marque », et, selon une croyance hindoue, c’est le symbole du Dieu Shiva dans sa forme la plus iconique. Tout droit, dans sa position de puissance, cet attribut phallique, membre divin pur, représentation immaculée est la manifestation suprême du dieu, « celui que personne ne peut voir. » En tant qu’objet iconique et cultuel, ce lingam représente symboliquement la trinité hindoue : la base carré évoque Brahma, le créateur ; la section octogonale du milieu fait référence à Vishnu, le protecteur ; et au sommet, la forme phallique avec une ligne gravée représente Shiva. Symbole d’énergie et de vitalité, ce lingam de l’Empire Khmer est associé également au dieu-roi Angkor. Emblème du pouvoir royal, il révèle l’essence divine du roi ainsi que sa consubstantialité avec Shiva.

Mori Art Museum

53F Roppongi Hills Mori Tower
6-10-1 Roppongi, Minato-ku
Tokyo − Japon
T +81 3 5777 8600

www.mori.art.museum