Après des études d’histoire de l’art, de photographie et de graphisme à Munich dans les années 90, Evi Keller s’installe à Paris en travaillant en tant que photographe. L’artiste crée son atelier en 2000 et depuis lors, se consacre exclusivement à son art, collaborant régulièrement avec des danseurs et des musiciens contemporains.

En 2001 elle débute le cycle d’installations The Worlds In Between qui présente un voyage initiatique dans le monde des éléments en devenir. Les empreintes de l’instant [sculptures, photographies, vidéos, sons et peintures] témoignent d’un processus de transformation qui s’incarne et se transfigure progressivement dans des installations que l’artiste désigne espaces de transition. Lors du passage dans ces espaces vers la dissolution du temps, une conception dynamique de la métamorphose se dévoile et donne matière à des expériences abstraites dégagées du quotidien et du réel. The Worlds In Between révèle un devenir en perpetuelle évolution où les aspects visibles semblent respirer et ne sont jamais immobiles. L’œuvre évolue à travers ses expériences vécues. Dans la transformation des formes naissent d’autres vibrations.

Ses créations actuelles, qu’elle nomme Matière-Lumière, sont l’accomplissement de ce premier cycle et annoncent le début d’une nouvelle forme d’art. Née de la Nature, Matière-Lumière cristallise des approches artistiques comme la photographie, la peinture, la sculpture et la création audiovisuelle, explicitant, entre autres, leur fusion et leurs rapports avec la lumière. Œuvres contemporaines et universelles, elles n’ont ni références, ni appartenance et émergent à présent tout naturellement de ce voyage. Son être s’y reflète, ouvrant un nouveau cycle de création.

Matière-Lumière sont des œuvres multiples et changeantes, partitions interprétées par la lumière, tels des voiles ottant hors cadres, elles se libérent de l’espace et de leur environnement de création. Une transformation par un processus alchimique fait apparaitre les paysages explosifs et volcaniques d’un monde lointain et mysterieux, où s’ampli e et vibre la lumière. Regarder ses œuvres, c’est débuter un voyage entre l’intérieur et l’extérieur, entre infiniment petit et infiniment grand. C’est habiter un monde où chemine la lumière traversant de multiples couches de surfaces ré échissantes jusqu’à une abstraction qui concentre et distille toutes les expériences vécues pour trouver l’équilibre dans un déséquilibre. C’est aussi recevoir une lumière manifestée par ses formes multiples dans un présent qui inclut tout passé et tout futur … C’est enfin la voir, réfléchie, réfractée par des mondes opaques, translucides, dématérialisant l’espace et nous révélant au plus profond de nous-même.

L’œuvre d’Evi Keller est représentée par la Galerie Jeanne Bucher Jaeger qui lui a consacré une exposition personnelle en 2015. La Maison Européenne de la Photographie a présenté la même année les photographies et l’œuvre audiovisuelle Matière-Lumière [Towards the light – silent transformations], qui a intégré la collection d’art vidéo de l’institution. Une installation Matière-Lumière a été présentée à la Centrale for contemporary art à Bruxelles et au Musée des Arts Décoratifs (mars-juin 2016) où a eu lieu une conférence autour des œuvres de Jean Dubuffet et Evi Keller. Elle a participé depuis à plusieurs expositions collectives. La philosophe et commissaire d’exposition Joke Hermsen a choisi deux œuvres clés d’Evi Keller pour l’exposition « Château Kairos » qui se tiendra au Château de Gaasbeek en Belgique (avril-juin 2017).

www.evikeller.com

Œuvres présentées dans le cadre de l'exposition « Château Kairos », 2017
Matière-Lumière, sans titre, ML-V-15-0502, 430 x 420 cm, 2015
Sèvres Outdoors 2016
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-13-0504), 2013
Technique mixte
230 × 310 cm
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-13-0504), 2013
detail

Technique mixte
230 × 310 in
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-15-0502), 2015
détail

Technique mixte
430 × 420 cm
MATIERE-LUMIERE, sans titre, ML-V-13-0707, 2013
Exposition « Le Contemporain dessiné », Musée des Arts décoratifs, Paris, 2016
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-14-0910), 2014
Technique mixte
134 × 224 × 10 cm
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-14-0910), 2014
détail

Technique mixte
Evi Keller, Matière-Lumière, Sans titre (ML-V-16-0205), 2016
Technique mixte
300 × 930 cm
Vue rapprochée de voile Matière-Lumière
Evi Keller, Installation « Matière-Lumière [Towards the light – silent transformations] », 2010
Projection vidéo sur une Matière-Lumière
400 × 530 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations n° 4654, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Crystal Archive
89 × 89 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations, n° 4831, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
Chaque tirage : 40 × 60 cm
Evi Keller, Towards the light – silent transformations n° 4805, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
40 × 60 cm
Evi Keller, Towards the Light – silent transformations, diptyque, 2010
Édition de 7

Tirage argentique sur papier Ilford Flex Crystal Archive
40 × 120 cm