Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jean-Michel Atlan, d’origine judéo-berbère, quitte l’Algérie pour Paris en 1930 où il étudie la philosophie à la Sorbonne. Suite à ses débuts comme peintre en 1941, il deviendra l’un des représentants les plus personnels de l’abstraction lyrique d’après- guerre et le précurseur de l’art informel avec Hartung, Schneider et Wols.