Après des études d’art à Tel-Aviv, Jerusalem, Florence et Paris, Dani Karavan commence par la création, dans les années 1960, de décors pour le théâtre, le ballet et l’opéra. Son travail s’oriente rapidement vers la sculpture environnementale. Le Monument du Neguev (1963-1968) est l’une des premières réalisations emblématiques de l’artiste dont le succès engendrera d’innombrables commandes à travers le monde. En 1976, il représente Israël à la Biennale de Venise et sera présent à la Documenta de Kassel en 1977, année où il reçoit le Prix Israël. S’inscrivant dans le débat sur l’Art public, la galerie lui propose une première exposition en 1986, intitulée « Questions d’urbanité », aux côtés de Gérard Singer et Jean-Pierre Raynaud. Il y présente maquettes et dessins de son Axe Majeur installé non loin de Paris, sculpture de 3 kms de long débutée en 1980 et toujours à l’œuvre en 2015, dont les composants essentiels sont l’espace et le temps. En 1998, il obtient « Praemium Imperiale Tokyo » et la galerie lui consacre une exposition en 1999 puis une nouvelle exposition en 2005.

L’œuvre profondément humaniste de l’artiste puise sa matière dans les éléments naturels aussi variés que le sable, le bois, l’eau, le vent, l’arbre et la lumière. Chacune de ses installations entre en résonance avec la mémoire du site, son medium véritable, et elles sont conçues comme des lieux de vie, de réflexion et de communion avec la Nature. D’Israël au Japon, des États-Unis à la Corée, de la France à l’Italie, chacune de ses œuvres invite à faire l’expérience de l’essence même du site.

Ces dernières années, Dani Karavan choisit de revenir à ce qu’il nomme la « musique de chambre » avec des sculptures de plus petites dimensions, utilisant la technique innovante de béton de terre crue. La production de ces sculptures, convoquant les villages en terre de son enfance et les vestiges de constructions cananéennes et israélites datant de plus de 2000 ans, est faite par la galerie. Les sculptures ont été exposées dans l’exposition qui vient de lui être consacrée au Musée d’art moderne de Céret ainsi que dans l’exposition « Quinte-Essence – air-eau-terre-feu-éther », célébrant le 90e anniversaire de la galerie en 2015.

 

www.danikaravan.com

Dani Karavan, Axe Majeur, 1980 en cours
Cergy-Pontoise, France

Sculpture environnementale
© Studio Karavan
Dani Karavan, Axe Majeur, 1980 en cours
Cergy-Pontoise, France

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie d’Elisabeth Toll
Dani Karavan, Axe Majeur, 1980 en cours
Cergy-Pontoise, France

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de Micha Peri
Dani Karavan, maquette de l’Axe Majeur, 1988
Résine et fil bleu
208,5 × 41,5 × 6,5 cm
Dani Karavan, Aliya-Ascension, 2014
Terre
160 × 50 × 50 cm
Édition de 7
Photographie de Georges Poncet
Dani Karavan, Bait-Maison, 2014
Terre
38 × 36 × 36 cm
Édition de 10
Photographie de Georges Poncet
Dani Karavan, Haritz-Fente, 2014
Terre
200 × Ø 50 cm
Édition de 7
Photographie de Georges Poncet
Dani Karavan, IIe scène et ses deux amphitéâtres, maquette, 2005
Résine
88 × 40 × 12 cm
Dani Karavan, Ma’alot, 1993
Bronze et marbre de Carrare
106,6 × 26 × 26 cm
Édition de 8
Photographie de Jean-Louis Losi
Dani Karavan, Negev Monument, 1963-1968
Israël

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de David Rubinger
Dani Karavan, Meshulashim, 2014
Terre
50 × 60 × 5 cm
Édition de 10
Photographie de Georges Poncet
Dani Karavan, Negev Monument, 1963-1968
Israël

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de David Rubinger
Dani Karavan, Negev Monument, 1963-1968
Israël

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de David Rubinger
Dani Karavan, Negev Monument, 1963-1968
Israël

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de Micha Peri
Dani Karavan, « Passages - Hommage à Walter Benjamin », 1990-1994
Portbou, Espagne

Sculpture environnementale
© Studio Karavan - Photographie de Jaume Blassi
Dani Karavan, Teomim-Jumelles, 2014
Terre
36 × 36 × 36 cm
Édition de 10
Photographie de Georges Poncet
Dani karavan, Œuvres, 2015
Groupe de photographies couleurs prises à différents moments, dans différents pays, sur différents sites. Nombre et dimensions variables.