Ayant longtemps oscillé entre surréalisme et abstraction, Bazaine propose en mai 1941, dans la capitale occupée, l’exposition « Vingt Jeunes Peintres de tradition française » – en réaction à la politique culturelle qui
règne sous l’Occupation – et réalise sa propre thématique picturale non figurative. Le mois suivant, Jeanne Bucher l’expose boulevard du Montparnasse aux côtés de toiles de Pignon et de sculptures de Jean Chauvin.

 

expositions à la galerie

Hommage à Jeanne Bucher, rétrospective 1925-1960
Inauguration de la galerie au 53, rue de Seine
6 mai au 30 novembre 1960

Gouache et aquarelles
29 octobre 1957

Exposition de groupe
3 avril au 5 mai 1954

Peintures de Pignon et de Bazaine, Sculpture de Chauvin
10 juin au 4 juillet 1941