20.02.2016 — 22.05.2016

L’espace en jeu

Maria Helena Vieira da Silva

Musée d’art moderne, Céret, France

Vieira da Silva est de ces artistes du XXe siècle qui ont profondément réinventé l’espace pictural, le soumettant à leur imaginaire et lui donnant une nouvelle dimension plastique, intellectuelle et spirituelle. L’héritage du cubisme est présent dans son œuvre, par l’éclatement et la recomposition du sujet selon des points de vues multiples. L’étirement, la distorsion de la perspective transforment l’espace du tableau en un espace scénique. La peinture fait sienne la magie du théâtre, du jeu, elle devient le lieu où se combinent le réel et l’imaginaire, l’intention et le hasard.

L’exposition « Vieira da Silva, l’espace en jeu » offre au public l’opportunité de découvrir une artiste peu exposée dans le sud de la France depuis la présentation de la dation au musée Fabre à Montpellier en 1994. Elle retrace un parcours exceptionnel par sa cohérence et par la profondeur et la qualité de la recherche picturale. Depuis les premiers dessins anatomiques jusqu’aux ultimes papiers noyés de lumière, soit plus d’un demi-siècle de création, l’accent est mis sur son œuvre graphique rarement exposé, parfois inédit.

L’exposition est organisée en étroite collaboration avec la Fondation Árpád Szenes – Vieira da Silva de Lisbonne. La Galerie Jeanne Bucher Jaeger a également apporté un concours exceptionnel, prêtant des œuvres emblématiques et des photographies de l’artiste issues de son fonds d’archives.

Musée d'art moderne de Céret

8, boulevard Maréchal Joffre
66 400 Céret – France
T +33 (0)4 68 87 27 76

www.musee-ceret.com

horaires d'ouverture

D’octobre à juin :
Du mardi au dimanche de 10 h à 17 h 30

De juillet à septembre :
Tous les jours de 10 h à 19 h

Maria Helena Vieira da Silva, Autoportrait, 1930
Huile sur toile
54 × 46 cm
Photographie de Doury
Maria Helena Vieira da Silva, La Scala ou les yeux, 1937
Huile sur toile
60 × 92 cm
Maria Helena Vieira da Silva, La Fête bretonne, 1952
Huile sur toile
92 × 73 cm
Maria Helena Vieira da Silva, composition aux damiers bleus, 1949
Gouache sur papier
46 × 62 cm
Photographie de Jean-Louis Losi
Maria Helena Vieira da Silva, La Basilique, 1964
Tempera sur toile
195 × 130 cm
Maria Helena Vieira da Silva, Ombre et lumière, 1964
Tempera sur papier de Chine
62 × 99 cm